les dernières nouvelles….

Bonjour à tous les Amis

Après quelques semaines de silence sur le blog, voici un résumé de tout ce qui s’est passé durant ces derniers mois :

Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous apporter de bonnes nouvelles.

Le village de Bémahatazana

Le lycée est désormais construit ainsi que la cantine scolaire avec l’aide de dons et  de l’engagement de diverses associations.

Le Petit Baobab 38 s’est désormais, concentré sur le projet d’agriculture écologique.

Cette année, Didier et Dominique sont restés une vingtaine de jours à Madagascar.

Leur travail a été intense et fructueux.

La ferme pédagogique d’agriculture biologique a démarré sur un terrain de 7 ha appartenant à la congrégation des sœurs de la Salette.

 

 

 

 

Terrain qui sera consacré à la ferme

Un couple de fermiers, Solo et Jeannette,  a été recruté.

Un habitant de Bémahatazana, le Dr Tina, passionné d’agriculture a accepté de s’occuper du suivi du travail et de salarier les fermiers, chaque mois.

solo, travail de protection

 

Solo commence le travail de protection des plants

 

jeune plant protégé

 

La maison d’habitation de la ferme  est en cours de construction ainsi que les bâtiments agricoles.

Parcelle de terrain où sera construit la maison d’habitation des fermiers

 

Bénédiction par le Père selon la coutume de la région

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Discours de l’ancien

 

Une feuille de route claire et précise,  (cliquez ici) a été établie  et devra  être respectée,  pour la réussite du projet.  Dr Tina rendra compte régulièrement de l’avancée du travail.

Didier et Dominique ont fait les achats nécessaires de matériel et de plantes.

Ils ont aussi pris le temps de rencontrer divers organismes :

  • Le MFR, (Maisons Familiales Rurales)  qui forme les paysans, ( 96 paysans-relais)
  • Le CEFFEL, (Conseil Expérimentation et Formation en Fruits et Légumes)
  • L’APDIP, Association des Paysans pour le développement Inter Professionnel) l’AFDI est la structure française qui a mis en place  ces 2 associations.
  • ASF, (aromathérapie sans frontière)

Equipe MFR d’Ambararatabé

Expérience de culture bio par le CEFFEL

Didier et Dominique ont fait part de leur souhait d’élargir au plus grand nombre possible de partenaires  la ferme agroécologique et son fonctionnement.

pépiniériste à l’oeuvre

En règle générale, les personnes rencontrées sont intéressées par notre projet.

 

préparation de la pépinière

Cette ferme devra être un lieu de formation et pourquoi pas, d’expérimentation .

Demi lunes

Il a été décidé que les récoltes seraient partagées entre toutes les cantines scolaires du bourg. Ainsi la ferme bénéficiera  à tous les enfants de la commune.

Etat du terrain :

Dans certaines parcelles, le terrain est très érodé.  A certains endroits des rigoles ont été creusées pour garder l’eau mais dans le sens de la pente. Cela a augmenté l’érosion.  La sécheresse, les feux de brousse, la déforestation et les zébus qui mangent les jeunes pousses ont aggravé la situation.

Erosion du terrain due à la sécheresse, la déforestation, les feux de brousse.

 

Travail et patience seront nécessaires pour réussir !

Heureusement, nous avons accès à la source. De nombreuses personnes viennent chercher l’eau ici, faire la lessive et sans doute aussi se laver. Il faudra prendre ces réalités en compte.

Si tout va bien, la ferme sera autonome, d’ici 5 ans.

 

Ici,  en France,  Le Petit Baobab a œuvré pour trouver les fonds nécessaires au financement.

Un petit groupe réuni dans un  « atelier »  a cousu, tricoté, brodé, découpé, etc… pour proposer à la vente au marché de Noël de Saint Martin d’Hères du 9, et 10 décembre,  nos réalisations.

notre stand au marché de Noël

Dons, cotisations,  recettes diverses ont permis de consacrer 18000 € pour financer  les constructions de la maison d’habitation, les bâtiments agricoles, le travail des formateurs, leur voyage, les besoins sur place et l’achat du matériel.   Nous sommes vraiment chanceux d’avoir à nos côtés, Didier et Dominique, habitués à tout !