Le projet du réseau agroécologistes sans frontière en détail

Réseau des agroécologistes sans frontière

c/o Hélène Hollard  –  Dominique Brunet – Didier Meunier

Projet d’intervention à Bémahatazana  (madagascar)  collaboration avec la section agroécologie du lycée St Paul.

1ère semaine :

  • Rencontre avec les acteurs locaux : enseignants du lycée, élus habitants et agriculteurs.
  • Evaluation globale initiale de ce qui est en cours et de ce qui est à faire au regard des objectifs fixés par les responsables.
  • Proposition d’une approche participative du travail en lien fort avec les acteurs locaux.
  • Elaboration avec eux des pistes d’évolution et d’alternatives agroécologiques, (lycée, ferme, potager, boisements  alentours, agriculteurs déjà impliqués – leur ferme pouvant devenir démonstration)
  • Une attention particulière sera portée sur les jardins du lycée – expertise de ces jardins et voir dans quelle mesure, ils pourront devenir un centre pilote en agroécologie.

2éme semaine :

  • Notre mission sera conçue comme une période d’évaluation, de propositions, de concertation et d’échanges avec les acteurs locaux du projet tout en étant un espace de formation et co/formation sur des sujets essentiels qui auront été notés au cours de la 1ère

Thèmes qui pourront êtres abordés :

  • Fabrication du compost (base essentielle pour la fertilité du sol),
  • Maraichage en agroécologie, les bases,
  • Comment concilier agroécologie et cultures céréalières, (riz autres cultures locales),
  • Petit élevage et agroécologie, mise en place de petits ateliers,
  • Elevage de zébus et autres : leurs places dans un système agroécologique,
  • Semences paysannes, hybrides, étrangères ? que choisir ?
  • Comment sélectionner et choisir ses semences pour devenir autonomes ?

Toutes ces formations pourront s’adresser aux élèves du lycée, à leurs parents ainsi qu’aux formateurs/futurs formateurs. Ceux déjà en place pourront s’insérer au sein de ces formations et devenir ainsi, s’ils le souhaitent, co/formateurs de ces enseignements.

Ces formations théoriques d’1 à 2 journées par thèmes, doivent dans la mesure du possible, trouver un prolongement pratique sur le terrain.

Coût proposé de notre intervention:

  • Frais de transport/billets avion/train, etc. :                     2800 €
  • Indemnisation de notre travail sur le terrain :                 7000 €
  • Achat de matériel sur place :
  • (pelles/brouettes/semences/etc                                          2000 €
  • Logement, nourriture,                                                             200 €                         soit un total prévisible de 12000 €

Le fond de dotation Pierre Rabhi  s’engage à verser 1500 € pour encourager le démarrage de ce projet.