Le Petit Baobab 38

Association créée à la suite d’un voyage à Madagascar.

Pourquoi Baobab ?

Le baobab est l’arbre de vie.  Sa sève désaltère, ses fruits nourrissent. Heureux celui qui possède un baobab !

Pourquoi petit ?

L’association s’adresse aux enfants dans les pays en difficulté économique.

Nous savons qu’avec votre aide, il pourra grandir.  C’est le pari que nous faisons.

Le projet de  la construction d’école a d’abord été celui des parents.  Ils se sont beaucoup investis en réunissant des petits lots de terrain,  en fabriquant les briques de terre, en creusant les fondations.

Les sœurs de Notre Dame de la Salette, présentes à Ambararatabé, le bourg voisin,  ont été appelées pour organiser et gérer l’école.

Des appels à l’aide ont été lancés (et entendus) et autres associations  et particuliers ont répondu de diverses manières.

Nos projets actuels :

  • Continuer de collaborer à la construction du groupe scolaire de Bémahatazana composé aujourd’hui d’une classe maternelle, de classes primaires, du collège et de 2 classes du lycée éco-agricole. 1000 enfants seront présents en octobre.
  • Cette année, il faut construire 2 autres classes pour le lycée, un internat et une cantine pour ceux qui habitent trop loin.
  • Il faut aider à terminer et à approvisionner le dispensaire qui doit apporter les soins nécessaires à la population qui est très démunie.

De l’aide est demandée en Angola, à Ganda pour construire le foyer des orphelins,  mais aussi au Brésil, pour agrandir et terminer le foyer des enfants des rues.

Si chacun fait un peu, nous réalisons beaucoup !

Nous espérons pouvoir compter sur votre soutien, et toutes les bonnes idées qui nous aideraient à grandir pour être plus efficaces seront les bienvenues.  Le droit à l’éducation est un droit fondamental.

Voir aussi le Petit Baobab des enfants de Grenoble et d’Alès.

Le bulletin d’adhésion à l’association