Un point sur la situation…

Marie-Victoire Rasoamanarivo, responsable du projet

Commune de Bémahatazana – Madagascar

Tél : 00 261 34 60 9654 52                                                                                      Bémahatazana le 19/10/2015

 

Projet du centre Faharentatsoa – Bémahatazana

Situation de Bémahatazana :

Géographiquement, Bémahatazana se situe dans la région de Bongolava, capitale :Tsiroanomandidy.  Elle compte 30.000 habitants  répartis en 10  « fokotany »  La capitale de la commune,  Bémahatazana  a 2 grands  « fokotany »   couvrant 1/3 de la population.

Dans cette commune : 4 établissements scolaires, dont 3 collèges et le lycée St Paul qui vient d’ouvrir une classe de seconde à la rentrée 2015/2016.

La population immigrante vient de plusieurs ethnies de Madagascar mais en majorité, ce sont les ethnies Betsileo, Merina, Vakinankaratra.

Bémahatazana  a une population croissante malgré l’insécurité.  L’organisation sociale permet le  dévelop-

– pement du village.  L’élevage des zébus qui a été une grande ressource de la région, voit son activité diminuer d’année en année à cause des  « dahalo »  qui sont des personnes organisées pour voler les zébus. Leur action est une réalité qui touche une bonne partie du pays. Et ces bandits, faute de zébus,  attaquent  maintenant les personnes.  Ils sont donc cause d’une insécurité que malheureusement, même l’état ne maitrise pas.

Economiquement, l’exploitation agricole devient la principale ressource financière de la région. Certes à Madagascar, comme dans beaucoup d’autres endroits, il y a des ressources minières, mais elles ne profitent qu’à une minorité de la population,  créant ainsi des inégalités socio-économiques  dans le pays. Aussi, la pauvreté augmente-t-elle fortement. Seule une petite minorité accède à la richesse.

Historique

Dès 2010, l’évêque de Tsiroanomandidy  nous a confié la réalisation du projet du Collège/lycée  St Paul.  Cela faisait suite aux demandes  de plus en plus pressantes des familles de Bémahatazana.  Nous nous sommes donc installées et mises au travail, en 2010. Dès notre arrivée nous avons pris conscience des besoins et des attentes des villageois qui demandaient de l’aide pour enseigner et éduquer leurs enfants.

Notre mission et notre engagement :

L’éducation au collège/lycée St Paul mais aussi aide et soutient à la population pour le développement  et pour participer au redressement de notre pays. La population, très motivée nous entraîne à avancer ensemble dans la solidarité, la dignité, pour lutter contre la pauvreté qui n’est pas une fatalité mais un fléau à combattre.   Notre communauté est composée de 10 membres.

En 2010, nous commençons avec une centaine d’élèves que nous accueillons dans l’ancienne église.

Evolution des effectifs :

2010 : 99 élèves  –  2014/2015 : 773 élèves  –  2015/2016 : 1061 élèves,  collège et classe de seconde du lycée.

 

Défis à relever :

La construction des bâtiments :

Depuis 5 ans, grâce à la solidarité des parents, de la congrégation des Sœurs de N.D. de la Salette et de bienfaiteurs réunis par des amis français, nous avons pu construire : 3 bâtiments de 4 salles et un bâtiment de 2 salles, soit un total de 14 salles de classe de 8 m x 6.

Le mobilier :

Le Rotary Club nous a donné 40 tables/bancs, le diocèse : 10 tables/bancs.  Le reste nous l’avons fabriqué selon nos possibilités. Face à l’augmentation du nombre des élèves, que nous ne voulons pas refuser, il nous manque beaucoup de mobilier.  Le plus souvent sur des bancs faits pour 4 élèves, nous en mettons : 8 !

La création du lycée :

Il n’y a qu’un  lycée dans la région à 70 km,  (piste) de Bémahatazana.   Peu d’enfants peuvent y aller.

Les autres jeunes restent à la campagne et deviennent vulnérables car exposés à la délinquance et aux  « dahalo »

Convaincues que l’éducation est la base du redressement de notre pays nous nous sommes décidés à ouvrir le lycée, afin que le maximum des jeunes puisse y accéder.

Nous devons construire :

  • 3 bâtiments de 4 salles de classe pour les secondes, 1ères et terminales.
  • 1 bâtiment de 4 salles pour l’informatique, la bibliothèque, salle des profs, salle de pédagogie.
  • 1 bâtiment de 4 salles pour les professeurs,
  • Des bureaux (directrice, gestionnaire, secrétariat, préfet d’études)
  • Accueil, parloir, l’infirmerie,
  • Salle polyvalente, cantine.
  • Salle de réunion – rassemblement – expo – fête – célébrations.
  • Complexe sportif, au service de tous les Ets scolaires et pour la population,
  • L’internat,
  • Le centre médical.

Nos objectifs :

L’Education :

La motivation des parents qui veulent une meilleure éducation pour leurs enfants, pour  la génération future, pour leur avenir et pour participer au redressement du pays, nous agissons :

  • Mise en place de l’école des parents,
  • Contact et partenariat  avec les autorités locales dans la coresponsabilité,
  • Sensibilisation et mobilisation de la jeunesse paysanne et de la population pour atteindre les objectifs,
  • Collaboration et responsabilisation de tous les collèges,
  • Accueil des visiteurs amis et bienfaiteurs qui nous soutiennent après la prise de conscience des besoins et de la réalité.

L’éducation est la base du développement.  Elle repose sur trois axes interdépendants

et complémentaires :

a)  Le Centre médical : la santé est la première source de développement,

b) Les établissements scolaires, lieux de croissance pour le développement.

c) l’environnement dont nous sommes tous responsables.

Constatations :

  1.  Evolution et changement de mentalité des élèves et de la population,  (vraies rencontres humaines).
  2.  Relations de confiance qui grandit entre les personnes et prise de conscience de tous les parents.

D’autres résultats attendus et déjà en cours :

  • Accessibilité aux études pour tous les jeunes,
  • Allègement des soucis des parents par rapport à la vie urbaine, (alcool, prostitution, délinquance)
  • Formation professionnelle qualifiante  débouchant sur des emplois,  population stabilisée,
  • Transformation des produits locaux,
  • Amélioration de l’exploitation agricole,
  • Protection de l’environnement, (reboisement, plantation d’arbres fruitiers – les élèves participent aux plantations, dans leur programme scolaire pour alimenter la cantine).
  • Amélioration du mode d’alimentation,
  • Les parents versent 2 €/an pour aider à la construction des bâtiments scolaires.

En cours de construction en 2015 :

  • Le lycée, (1 bâtiment de 2 salles de classe)
  • Pour compléter le préscolaire : 1 bâtiment de 3 salles.

Déjà réalisé :

  • Acquisition du terrain, (10 ha)
  • Préscolaire : 1 bâtiment de 2 salles de classe,
  • Le collège : 1 bâtiment de 4 salles de classe,
  • Le centre médical, (autorisation d’ouverture en cours)
  • Le bloc sanitaire avec adduction d’eau et énergie solaire pour l’école primaire,
  • Logement de la communauté

Nous devons construire :

  • 3 bâtiments de 4 salles de classe pour les secondes, 1ères et terminales.
  • 1 bâtiment de 4 salles pour l’informatique, la bibliothèque, salle des profs, salle de pédagogie.
  • 1 bâtiment de 4 salles pour les professeurs,
  • Des bureaux (directrice, gestionnaire, secrétariat, préfet d’études)
  • Accueil, parloir, l’infirmerie,
  • Salle polyvalente, cantine.
  • Salle de réunion – rassemblement – expo – fête – célébrations.
  • Complexe sportif, au service de tous les Ets scolaires et pour la population,
  • L’internat,
  • Le centre médical.

Merci pour votre aide,   elle nous est précieuse et indispensable. Un projet abandonné serait catastrophique.

Bien amicalement.

Marie-Victoire